9

En cette fin d’année 2018, nous revenons sur les chiffres clés de la publicité digitale en France. Les résultats de l’étude mené par PwC et l’UDECAM sur le marché français a été présenté le 12 juillet dernier dans le 20ème Observatoire de l’e-pub par le Syndicat des Régies Internet. On y trouve un état des lieux complet du marché sur le 1er semestre 2018. Parmi les 26 acteurs interrogés, on y trouve TF1 publicité, Microsoft, Marketshot, Publicis Media, Deezer…
La tendance générale indique une croissance de 15,5% d’une année à une autre avec un chiffre d’affaire net de 2,264 milliards d’€ au 1er semestre 2018.

La publicité digitale continue son envol

Déjà en tête des supports publicitaires utilisés au cours de l’année 2017, le digital renforce sa position en gagnant 4,7 points au 1er semestre 2018 pour représenter 39,2% des investissements publicitaires enregistrés, soit 2,264 milliards d’€. Il devance toujours la TV, la presse, l’affichage, la radio et l’annuaire. Il est à noter que la presse et l’annuaire subissent directement les dommages de cette envolée en perdant respectivement 2,2 et 1,6 points sur le marché au 1er semestre 2018.

Le display et le search, les facteurs de la croissance

Avec 47% des parts dans le marché digital, la valeur du search a augmenté de 8,5% au 1er semestre 2018 pour atteindre les 1,078 milliards d’euros. Le display sur les réseaux sociaux rencontre une croissance à 2 chiffres en gagnant 61,8 points par rapport au semestre 2017. Les investissements sur le display social au 1er semestre 2018 sont estimés à 467 million d’euros, et devance le display hors Social et les autres leviers qui valent respectivement  408 et 366 millions d’euros sur la même période.

Le mobile dynamise le search

La croissance du mobile au 1er semestre 2018 a entraîné avec elle le marché du search grâce à son augmentation de 31 points lui permettant d’égaler la part du desktop qui chute de 7 points.

Les investissements sur les autres leviers (Affiliation, Comparateurs, Emailing) sont en hausse de 6% sur ce 1er semestre 2018.

Le display porté par les réseaux sociaux et la vidéo

Le croissance du display, qui gagne 29,9 points sur le 1er semestre 2018, est liée à l’explosion de son usage sur les réseaux sociaux qui augmente de 61,8% sur la même période. La part du display « classique » est réduite de 3 points. Et pour cause, le format vidéo gagne 4 points sur le marché des formats les plus utilisés sur le 1er semestre 2018. Les opérations spéciales et l’audio représentent seulement 8 et 0,5%.

La programmatique poursuit sa croissance

Avec un volume d’achat de 576M d’euros, la programmatique progresse et représente 66% de l’achat de display au 1er semestre 2018. 

Porté par la croissance des investissements publicitaires sur les réseaux sociaux, le volume d’achat en programmatique a augmenté de 61,8% sur ce média au 1er semestre 2018.

Le mobile poursuit son ascension 

Avec 51% des volumes d’achats en search et display, le mobile dépasse le desktop en terme de device privilégié pour la mise en place de ces leviers publicitaires.

Vous pouvez retrouver l’étude complète sur le site du SRI.